40 ans d'histoire

Au fil des ans, un nombre incroyable de femmes ont mis tout leur coeur, leur énergie et leur dévouement au sein du Réseau des Femmes d'affaires du Québec. Pour souligner nos 40 ans d'histoire, nous avons voulu vous raconter notre histoire à travers une douzaine d'entre elles, que nous avons nommé nos bâtisseuses

Des femmes d’exception qui ont incarné, par leur implication et leur générosité, nos valeurs d'engagement, de passion, d’innovation et d’entraide. Des femmes admirables et dévouées qui ont permis au RFAQ de devenir ce qu’il est aujourd’hui: une organisation incontournable qui accélère la croissance des entrepreneures et des femmes d’affaires. Grâce à elles, notre ambition, notre raison d’être et nos projets d’envergure nous permettent de participer activement à la prospérité de la société et ce, tant au Québec qu’au Canada.

Il y a tant de femmes exceptionnelles qui se sont investies dans notre merveilleux réseau que nous aurions aimé présenter chacune d'entre elles! Le choix des bâtisseuses a été difficile et déchirant. Sachez que chacune d'entre vous avez une place toute spéciale dans notre coeur.

 

 

Les bâtisseuses du RFAQ
Une étincelle, un réseau, notre histoire.

 

HENRIETTE LANCTÔT

Fondatrice de l’Association des Femmes d'affaires du Québec (AFAQ) en 1981. Découvrez l’histoire d’une pionnière dans le milieu des affaires au Québec.

MAGDA TARABOULSY

Magda Taraboulsy, l’une des premières membres du RFAQ toujours active, a participé  à tout ce que le réseau offrait comme activités de réseautage. Elle tire avantage des services proposés et son entreprise devient prospère. Découvrez comment le RFAQ l’a soutenue à travers son parcours.


AGATHE LAMONTAGNE

Membre de longue date du RFAQ, Agathe Lamontagne est dans la même cellule d’entraide depuis 1991. Ces cellules favorisant l’entraide, sont pour elle la clé d’un épanouissement personnel et professionnel. Découvrez comment sa cellule est devenue une histoire de cœur.


NICOLE BEAUDOIN

Seconde présidente-directrice générale du RFAQ de 1993 à 2010, Nicole Beaudoin a structuré et aidé au développement de nombreuses activités au Réseau. Découvrez comment elle a réussi sa mission personnelle d’aider les femmes dans le monde des affaires.


ROXANE DUHAMEL

Pilier du Prix Femmes d’affaires du Québec, Roxane Duhamel a vu défiler des candidatures extraordinaires au cours des 20 années où elle a fait partie du comité organisateur. Découvrez les coulisses du concours avec elle. 

 

 

14 portraits de bâtisseuses au total... restez à l’affût pour découvrir les suivantes!


 

40 ans de mémoire

Depuis 40 ans, le Réseau des Femmes d’affaires du Québec contribue à la vitalité de l’apport économique des femmes à notre société. Au fil des ans, l’histoire s’est écrite de plus en plus au féminin pluriel, au fur et à mesure que les femmes prenaient leur place sur l’échiquier du monde des affaires. Beaucoup de chemin a été parcouru en 40 ans et le RFAQ est fier d’avoir été un acteur clé de cette évolution positive et significative de la société.

On l’oublie trop souvent, mais l’histoire économique des femmes est assez récente. Même si la première manufacture d’étoffes en Nouvelle-France est ouverte par une femme, en 1705, le rôle public et économique des femmes est modeste jusqu’au milieu du XXe siècle. C’est surtout à partir des années 60 que les femmes revendiquent leur participation aux profondes transformations sociales, culturelles, politiques et économiques. Elles obtiennent de nouvelles reconnaissances juridiques et réclament plus d’équité quant à l’accès aux ressources financières dont elles ont besoin pour subvenir à leurs besoins. Elles se regroupent pour dénoncer les inégalités, formuler des revendications, trouver des solutions en vue d’acquérir plus d’égalité et s’entraider.

 

 

Les fondatrices

C'est dans cet esprit que le 12 mars 1981, les sœurs Guylaine et Henriette Lanctôt créent le Bottin des femmes. Ce répertoire papier sert à faciliter les contacts et les occasions d’affaires entre femmes œuvrant dans divers secteurs d’activité. Dès sa première édition, il regroupe une centaine d'entrepreneures et de femmes d’affaires, de Montréal et des environs. Le réseau d'échanges qu'il permet de développer prend rapidement une ampleur insoupçonnée. Les femmes inscrites s'échangent des contacts professionnels et des services et chacune veille à se soutenir mutuellement. Face au désir exprimé par les femmes de mieux se connaître, Henriette Lanctôt organise les premières rencontres structurées. Un réseau est né!

 

 

1985, une année charnière qui marque la croissance du réseau


En 1985, l'arrivée de Lise Cardinal insuffle un nouvel élan au Bottin des femmes. Elle double le nombre d'inscriptions en étendant la portée du répertoire au-delà de la région métropolitaine. Elle organise également le tout premier colloque et crée le bulletin des membres: Les Propos. Au cours de cette même année, Henriette Lanctôt fonde officiellement l'Association des femmes d'affaires du Québec (AFAQ), transformant ainsi un annuaire d'entrepreneures et de professionnelles en un grand réseau de femmes d'affaires, dont la croissance et le rayonnement ne cesseront d'augmenter.

 

Un réseau bâti sur des assises solides

De 1986 à 1990, l'association prend plus d'ampleur. Une équipe de représentantes est créée et l'AFAQ commence à négocier les premiers avantages et bénéfices économiques pour ses membres. Un comité consultatif de gestion est mis en place en 1987, composé des directrices de chaque chapitre régional. L'année suivante, on crée un tout nouveau concept permettant aux femmes de se soutenir mutuellement davantage: les cellules d’entraide. Une méthode éprouvée qui s’exportera jusqu’en Europe! L'engouement pour l'association s'intensifie et sa réputation s'étend au-delà des frontières : plusieurs organisations canadiennes, américaines et européennes s’y associent.

 


Le virage des années 90

En 1991, 56% des Québécoises font dorénavant partie de la main-d’œuvre active, comparativement à 75% des hommes. L’écart s'amenuise, mais le début de la décennie est marqué par une forte récession qui frappe de plein fouet bon nombre d’entreprises, dont celles dirigées par des femmes. La mission de l'association est alors redéfinie: l'entraide devient plus nécessaire que jamais. Des missions de coopération s'organisent avec des associations de femmes d'affaires réparties dans plusieurs villes à l’étranger. Un an plus tard, l'organisme à but non lucratif Femmes d'affaires sans frontières (FASF) est mis sur pied. Il fournit de la formation, de l'information stratégique et des outils précieux aux femmes désireuses d'accéder à de nouveaux marchés internationaux.

En 1993, après 12 ans à bâtir cette association, Henriette Lanctôt passe le flambeau à Nicole Beaudoin, qui devient présidente et directrice générale jusqu’en 2010. Cette dernière prend immédiatement la destinée de l'association en main et restructure le service administratif. Elle assure une plus grande mise en valeur des activités en régions et bonifie les services aux membres.

 

1996 - Naissance du RFAQ

En 1996, le regroupement fête ses 15 ans d'existence au Salon des femmes et change d’appellation pour devenir le Réseau des Femmes d'affaires du Québec. Des alliances stratégiques se tissent au cours des années suivantes et le rayonnement du RFAQ continue de s'étendre. De nouveaux outils de formation sont mis sur pied afin de permettre aux femmes de s’imposer face aux défis que présente cette fin de siècle.




Un concours pour reconnaître l'excellence au féminin

En 2001, dans la foulée des activités commémoratives de son 20e anniversaire, le RFAQ lance le concours Prix Femmes d'affaires du Québec. Cette initiative unique et novatrice reconnaît annuellement l'excellence des entrepreneures et des femmes d'affaires, leur engagement dans la société ainsi que leurs réalisations. Cette reconnaissance contribue significativement à leur rayonnement. Ce concours décerne différents prix  : de la petite à la grande entreprise et il vise à honorer à la fois des femmes cadres, des professionnelles et des entrepreneures. En outre, le prix Réalisations est remis à une femme exceptionnelle qui se démarque depuis de nombreuses années, tant sur le plan professionnel que social. Les finalistes et les lauréates sont dévoilés lors du Gala Prix Femmes d'affaires du Québec, un événement prestigieux du monde des affaires québécois.

 

Le réseau s'impose dans l'échiquier économique du Québec et de la francophonie

En juin 2010, Ruth Vachon, entrepreneure dynamique et reconnue dans le milieu des affaires, devient la nouvelle présidente-directrice générale du RFAQ. Dès 2011, elle lance le programme Développement économique Féminin permettant aux entreprises à propriété féminine d’accéder à de nouveaux marchés, jusqu’alors très difficiles d’accès: les chaînes d’approvisionnement des grandes entreprises. Le RFAQ devient la seule organisation francophone au monde à faire la promotion de la certification WEConnect International et à mobiliser les entreprises face à une nouvelle approche d’approvisionnement responsable, qu’est la diversification des fournisseurs. Le RFAQ a ainsi accompagné près de 200 entreprises à propriété féminine en vue de leur certification et piloté plus d’une quinzaine de missions commerciales à l’international, notamment aux États-Unis et dans la francophonie. Dès 2014, le RFAQ organise également la grande conférence Cap vers la réussite, une conférence annuelle assurant le maillage entre de grandes entreprises et des entrepreneures.

Ce positionnement stratégique unique donne à Ruth Vachon l’opportunité d’intervenir sur différentes tribunes internationales: Africa Femmes Performantes (Washington), Gender Summit 11 de l’Amérique du Nord, Atelier de la Mission du Canada auprès de l’Union européenne (Bruxelles). À l’invitation de l’ambassadrice du Canada en France, Isabelle Hudon, elle participe également à l’élaboration d’une recommandation pour le Conseil consultatif pour l’égalité entre les femmes et les hommes du G7. Le RFAQ et sa PDG obtiennent également nombre de récompenses et de distinctions en regard de cet engagement auprès des entrepreneures.

 

Création du Réseau des Jeunes Femmes d'affaires du Québec

Constatant que les jeunes femmes d’affaires ont des besoins et des préoccupations bien à elles pour prendre leur place sur le marché du travail et en affaires, Ruth Vachon crée le Réseau des Jeunes Femmes d'affaires du Québec, qui deviendra plus tard l’Aile jeunesse. Il s’agit d’un réseau unique en soi, qui compte des femmes d’une toute nouvelle génération. Ses activités sont à l’image de ses membres, tournées vers les technologies, le mentorat, le marrainage et l’entrepreneuriat.


 


Transformation juridique appelle une nouvelle image de marque

En 2017, Ruth Vachon transforme le statut juridique et le RFAQ devient un organisme à but non lucratif, correspondant mieux aux valeurs intrinsèques de l’organisation. Ce changement entraîne une importante croissance de l’équipe à l’interne, permettant d’offrir plus de services à plus d’entrepreneures et de femmes d’affaires et lui permettant de demeurer un joueur incontournable dans l’écosystème économique. Le RFAQ s’offre alors un tout nouveau site Internet et transforme son identité visuelle.

 


Transformation numérique et nouvelle économie

Une nouvelle ère numérique émerge et l’utilisation des nouvelles technologies transforment la façon de travailler et de faire des affaires. Les innovations technologiques s’accélèrent et bouleversent notre quotidien: commerce électronique, concurrence mondiale, télétravail, etc. Ces changements ont un impact significatif sur l’économie et la société. 

Conscient de l’impact de cette nouvelle réalité, le RFAQ  amorce un virage numérique important. Il mobilise la Caisse de dépôt et placement du Québec qui collabore à la mise en place du RFAQ+, une plateforme numérique dotée d’une intelligence artificielle permettant aux entreprises à propriété féminine d’offrir leurs produits et services aux grandes entreprises nationales et internationales.

 

 

 

 

2021 - Un concours riche et diversifié

En 2020, la pandémie de Covid-19 frappe partout sur la planète. Ses effets bouleversent notre quotidien et accentuent l’ampleur des inégalités socioéconomiques vécues par les femmes, particulièrement les autochtones, les immigrantes et les femmes racisées. Le RFAQ augmente sa présence auprès des femmes pour les soutenir, les épauler et les aider à traverser la crise. Le RFAQ porte alors une attention toute particulière aux femmes issues de minorités et transforme en profondeur le concours Prix Femmes d’affaires du Québec pour mieux représenter la riche diversité des entrepreneures et des femmes d’affaires.

 


 

Vision d'avenir pour les 40 prochaines années

Aujourd’hui, le Réseau a consolidé son positionnement dans l’écosystème économique grâce à de grands partenariats avec des entreprises de renom et des projets structurants soutenus par les instances gouvernementales. Le RFAQ amplifie l’impact économique des entrepreneures et la posture de leadership des femmes d’affaires grâce à ses valeurs d'engagement, de passion, d’innovation et d’entraide. Il porte la voix des entrepreneures et des femmes d’affaires sur des enjeux de société et reflète une vision économique renouvelée qui mobilise la communauté des gens d’affaires. Il offre un savoir-faire unique et diversifié qui permet d’inspirer, de connecter et de propulser les femmes.

Bref, le Réseau des Femmes d’affaires du Québec accélère la croissance des entrepreneures et des femmes d’affaires afin qu’elles connaissent un succès inspirant, apte à rayonner dans le monde entier.

 

Telle est sa raison d’être aujourd’hui et pour les 40 prochaines années!